Remise des clés à l’ONU par Laurent Fabius

French Foreign Minister Laurent Fabius (L), acting as President of COP21, the UN Conference on Clmimate Change, symbolically hands keys to Costa Rican diplomat and Executive Secretary of the UN Framework Convention on Climate Change (UNFCCC), Christiana Figueres during a ceremony at the COP21 conference center in Le Bourget, north of Paris, on November 28, 2015.  Some 150 world leaders will attend from November 30 the start of the Paris conference, which is tasked with reaching the first truly universal climate pact. AFP PHOTO / THOMAS SAMSON / AFP / THOMAS SAMSON
French Foreign Minister Laurent Fabius (L), acting as President of COP21, the UN Conference on Clmimate Change, symbolically hands keys to Costa Rican diplomat and Executive Secretary of the UN Framework Convention on Climate Change (UNFCCC), Christiana Figueres during a ceremony at the COP21 conference center in Le Bourget, north of Paris, on November 28, 2015. Some 150 world leaders will attend from November 30 the start of the Paris conference, which is tasked with reaching the first truly universal climate pact. AFP PHOTO / THOMAS SAMSON / AFP / THOMAS SAMSON

28 Nov Remise des clés à l’ONU par Laurent Fabius

Le Centre de conférence, lieu des négociations aussi appelé « zone bleue », est officiellement passé sous la responsabilité des Nations unies samedi 28 novembre 14h. Le ministre des Affaires étrangères et futur président de la COP21 Laurent Fabius a remis symboliquement les clés à Christiana Figueres, Secrétaire exécutive de la CCNUCC. Cette zone, uniquement accessible aux personnes accréditées, sera désormais gérée par les Nations unies et la sécurité sera assurée par des Gardes bleus onusiens.

Laurent Fabius et Christiana Figueres ont ensuite visité le site de la COP21 au Bourget avant de donner une conférence de presse. Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a tenu à réaffirmer que « la présidence française sera impartiale et cherchera les compromis ». « Le but est d’avoir un accord le 11 décembre » a redit le futur président de la COP21.

La Secrétaire exécutive de la CCNUCC Christiana Figueres a, à quant à elle, souligné que « c’est la première fois dans l’histoire qu’autant de pays ont présenté leur contribution pour lutter contre les changements climatiques ». Au total, ce sont 183 pays, soit  95% des émissions de gaz à effet de serre (GES), qui ont publié leur feuille de route de réduction des GES. En savoir plus sur les contributions nationales : ici.

Les négociations vont débuter demain à 17h avec une plénière d’ouverture anticipée afin de « permettre un meilleur usage possible du temps très limité dont disposent les délégués pour finaliser le projet d’accord ». En savoir plus sur le déroule des deux semaines : ici.

Tags: