Première réunion de l’Alliance mondiale pour les bâtiments et la construction

© Bernard Suard/MEEM
© Bernard Suard/MEEM

19 Avr Première réunion de l’Alliance mondiale pour les bâtiments et la construction

Les membres de l’Alliance mondiale pour les bâtiments et la construction (en savoir plus) se sont réunis, les 18 et 19 avril 2016 à Paris, pour la première fois depuis le lancement de l’initiative durant la COP21. Cette réunion était organisée par la France et le Programme des Nations Unies pour l’Environnement.

64 organisations dont 19 pays, soit la presque totalité des membres ayant adhéré à l’alliance le 3 décembre 2015, étaient présents ou représentés. Cette réunion a été aussi l’occasion de 5 nouvelles adhésions : INTA, VELUX, ACE, EuroACE et Passivhus centrum vaestra goetaland.

Les membres se sont mis d’accord pour travailler sur une feuille de route et mettre en place cinq groupes de travail sur les thèmes suivants :

  • politiques publiques
  • finances et analyse de données
  • transformation du marché
  • mesures et responsabilité
  • éducation et actions de sensibilisation

Ces groupes seront conduits par des binômes regroupant pays et partenaires de groupes privés ou d’ONG internationales et permettront de préciser lors de la prochaine réunion plénière dont la date reste à définir, les actions de l’Alliance à court et long terme.

Plusieurs membres ont également fait des propositions concrètes, comme l’ADEME pour la conception et la mise en œuvre de bâtiments à très faible consommation énergétique adaptés au contexte climatique tropicale ; ou la Tunisie souhaitant mener une promotion du déploiement de chauffe-eau solaires en prenant exemple de son expérience réussie.

Par ailleurs, le Maroc, qui co-présidait cette réunion, a confirmé la tenue d’un nouveau « Building day » pendant la COP22 à Marrakech.

Tags: