Le Parlement de l’environnement s’ouvre au Kenya

UNEA2
UNEA2

25 Mai Le Parlement de l’environnement s’ouvre au Kenya

UNEA2. Tel est le nom de code un peu barbare de la deuxième session de l’Assemblée des Nations unies pour l’environnement (ANUE/UNEA en anglais) qui se tient au siège du PNUE, à Nairobi, au Kenya, du 23 au 27 mai et à laquelle se rendra la présidente de la COP21, Ségolène Royal, jeudi 26 mai.

Saluée deux ans auparavant, en juin 2014, par le SGNU, qui se réjouissait de la création de cette « nouvelle voix forte pour l’environnement », le « Parlement de l’environnement » a débuté ses travaux lundi 23 mai avec un millier de délégués représentant des gouvernements, le secteur privé et la société civile. À l’ordre du jour : la pollution atmosphérique mais également le commerce illicite des espèces sauvages.

« Le monde doit saisir cette opportunité depuis l’adoption du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et de l’Accord de Paris sur le climat pour examiner et accélérer les progrès vers un avenir meilleur et plus vert pour tous », a déclaré le directeur exécutif du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE), Achim Steiner.

L’Assemblée de l’ONU pour l’environnement (ANUE) a été créée lors de la conférence des Nations unies sur le développement durable (Rio +20) en 2012, la communauté internationale ayant décidé de renforcer et de rehausser le rôle du PNUE, notamment à travers la mise en place de l’adhésion universelle du Conseil d’administration. L’ANUE est le principal organe directeur du PNUE et a le mandat de prendre des décisions stratégiques, apporter des orientations politiques au travail du PNUE et promouvoir une forte interface entre la science et la politique.

« L’ANUE fournit au monde une chance de s’unir dans une lutte commune contre les forces de la faim, de la pauvreté, des changements climatiques et des dommages environnementaux. Nous devons utiliser la deuxième édition de l’ANUE pour montrer que nous pouvons aller assez vite et assez fort pour créer une planète saine, avec des gens en bonne santé, en ne laissant personne de côté », a ajouté M. Steiner.

Pour aller plus loin :

Retrouver le communiqué.

En savoir plus sur l’ANUE

25 résolutions adoptées pour réactiver le développement vert et durable

 

 

Tags: