Laurent Fabius et Christiana Figueres récompensés pour le succès de la COP21

Le 30 novembre 2015. © UNclimatechange
Le 30 novembre 2015. © UNclimatechange

08 Fév Laurent Fabius et Christiana Figueres récompensés pour le succès de la COP21

Le jury de la prestigieuse « Munich Security Conference » a annoncé, lundi 8 février, avoir décidé d’accorder son prix 2016 au président de la COP21 et ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, ainsi qu’à Christiana Figueres, Secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, pour le succès diplomatique que représentent la COP21 et la conclusion de l’Accord de Paris.

 

Communiqué de presse

En 2016, la Secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), Christiana Figueres, et le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, recevront le prix Ewald von Kleist à la conférence de Munich sur la sécurité. Les deux dirigeants seront honorés pour leur rôle dans la négociation du nouvel accord mondial sur le climat, qui a été adopté à Paris en décembre 2015.

Christiana Figueres a donné l’impulsion à un nouveau départ à la diplomatie du changement climatique après l’échec des négociations sur le climat à Copenhague en 2009. Avec son credo qu’une solution commune aux défis climatiques peut servir de modèle pour répondre aux défis de ce siècle, elle a contribué de manière significative à la politique climatique internationale.

Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius, président de la Conférence sur les changements climatiques de l’ONU à Paris, a travaillé avec un engagement farouche à l’adoption du premier accord climatique contraignant mondial. Grâce à sa conduite créative et transparente des négociations, il a réussi à surmonter les résistances et à éviter le blocage des discussions difficiles.

Avec l’obtention de l’Accord sur le climat de Paris, Christiana Figueres et Laurent Fabius ont atteint un succès historique dans la diplomatie internationale sur le climat, ce qui est un stimulus important pour aborder et résoudre les défis complexes du XXIe siècle. Les deux lauréats se distinguent par leur engagement pour la paix mondiale. Aujourd’hui, la politique climatique fait partie intégrante des politiques de sécurité clairvoyantes et a une influence importante sur la sécurité et la stabilité mondiale.

Depuis 2009, la conférence de Munich a honoré du prix Ewald von Kleist des personnalités éminentes aux actions exceptionnelles qui ont contribué à la paix et à la résolution de conflits internationaux. Laurent Fabius et Christiana Figueres sont les 7e lauréats. Le prix rend hommage à la vie politique et au travail d’Ewald von Kleist (1922-2013), fondateur de la conférence de Munich sur la sécurité en 1963, qui, à l’époque, était appelé « Internationale Wehrkunde-Begegnung », et qui a présidé la conférence jusqu’en 1998.

Le prix sera décerné lors de la 52e conférence Munich sur la sécurité, à l’occasion d’un dîner de gala à l’invitation du ministre-président bavarois le 13 février. Le Vice-secrétaire général de l’ONU Jan Eliasson prononcera le discours.

Les lauréats précédents du Prix Ewald von Kleist sont :

  • 2009 Henry Kissinger
  • 2010 Javier Solana
  • 2012 Joseph Liebermann
  • 2013 Brent Scowcroft
  • 2014 Helmut Schmidt et Valéry Giscard d’Estaing
  • 2015 L’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE)
Tags: