La France informe la CCNUCC de la nomination de Ségolène Royal à la Présidence de la COP21

23346748320_b0b9e913fb_k-977x650

19 Fév La France informe la CCNUCC de la nomination de Ségolène Royal à la Présidence de la COP21

Le Gouvernement a adressé, vendredi 19 février, un courrier à la CCNUCC pour informer le Secrétariat de la nomination de Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, à la Présidence de la COP21, en remplacement de Laurent Fabius qui a démissionné le 15 février (en savoir plus).

Ségolène Royal a adressé un courrier aux 195 parties. Lire la lettre : ici.

 

Procédure pour la nomination d’un nouveau président de COP

La règle n°25 des règles de procédure de la COP (en savoir plus, document en anglais) prévoit que si un officier du Bureau (ce qui inclut le président) « démissionne ou est autrement empêché de terminer son mandat ou d’exercer ses fonctions, un représentant issu du même pays doit être nommé par le pays concerné pour remplacer ledit officier jusqu’à la fin de son mandat ». Cette nouvelle nomination n’a donc pas à faire l’objet d’un vote au sein de la COP.

 

Tags: