Entre les deux COP, les négociateurs se sont retrouvés à Paris

CgLXtPgWwAA7eEw.jpg large

15 Avr Entre les deux COP, les négociateurs se sont retrouvés à Paris

Les chefs de délégation d’une cinquantaine de pays se sont retrouvés vendredi 15 et samedi 16 avril 2016 à Paris dans le cadre d’une session informelle. Des consultations organisées par la présidence française de la COP21 et la future présidence marocaine de la COP22 pour commencer à s’entendre sur les moyens de mise en œuvre de l’Accord de Paris et la transformation des contributions nationales annoncées en véritables politiques publiques. Un échauffement avant la reprise des négociations officielles de Bonn du 16 au 26 mai et un premier passage de relais à la présidence marocaine, à quelques jours à peine de la cérémonie de signature de l’Accord de Paris le 22 avril à New York, où plus de 160 chefs d’État ou de gouvernement sont d’ores et déjà attendus (en savoir plus).

Cette réunion informelle a visé à commencer la préparation des travaux de la Convention climat à Bonn, et au-delà, ceux de la Conférence de Marrakech (COP22).

Le journée du 15 avril a été consacrée à une session en plénière autour de trois thèmes :

  • le calendrier de travail (signature, ratification, entrée en vigueur de l’Accord et élaborations des décisions de mise en œuvre).
  • l’organisation des travaux sous les différents organes de la Convention ( APA*, SBI*, SBSTA*).
  • l’action (préparation de la mise en œuvre des contributions nationales, pré-2020, financement, transfert de technologie, renforcement de capacités).

En marge de l’informelle, la présidence française et la future présidence marocaine ont consulté des représentants de la société civile.

La journée du 16 avril a, quant à elle, été organisée autour de trois groupes de travail : élaboration des règles d’application de l’Accord ; la mobilisation des moyens de mise en œuvre ; et l’action pour le climat avant 2020. Chacun des groupes de travail a été animés par deux co-facilitateurs.

Un « aide mémoire » de la réunion sera préparé par la France et le Maroc. Et les principaux échanges seront résumés et présentés lors de la session de négociation de mai à Bonn.

Retrouver le dossier de presse.

* APA : groupe de travail ad hoc sur l’Accord de Paris

* SBI : organe subsidiaire pour la mise en œuvre

* SBSTA : organe subsidiaire de conseil scientifique et technologique

 

Tags: