Les engagements des États

L’Accord de Paris prévoit que chaque pays présente une contribution nationale tous les cinq ans pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre (ou la mettre à jour pour les pays dont les contributions portent sur une durée supérieure). Cette contribution devra être à chaque fois plus ambitieuse.